Tensions en Ukraine : comprendre le conflit Russie – OTAN en un mot

Tensions en Ukraine Vladimir Poutine reçoit Emmanuel Macron

Pourquoi vivons-nous des tensions en Ukraine ? Nous allons le faire simple dans cet articles. Pour contrôler la Russie et l’affaiblir, l’Union européenne et Américains, font tout pour que l’Ukraine fasse partie du Traité Atlantique Nord (OTAN), cette alliance entre dominants du monde pour les intérêts Occidentaux qu’à justement quitté la Russie de Vladimir Poutine. Si ceci arrive, L’OTAN ferait vite d’augmenter une pression quotidienne et installerait une menace directe aux portes de la Russie.




En attendant une désescalade inattendue, sachons que les forces spéciales de chaque partie se déploie déjà sur le terrain du conflit pour asseoir une victoire future de son camp. Il faut comprendre d’emblée que l’analyse géopolitique actuelle autour de la Russie implique de prendre en compte d’une part la peur des Occidentaux de voir la reconstitution par Poutine de l’URSS.

Après le gazoduc par la Syrie, des tensions en Ukraine

Du moins, le Président russe serait doté d’une ambition de réunir à nouveau sous une seule et même bannière, des anciens républiques de l’ancienne Union soviétique. Et de l’autre, le besoin de domination de tous les autres peuples de la terre par Européens et Américains. Pour y parvenir, il y a la nécessité de s’affranchir d’abord du gaz russe qui reste encore ce jour l’une des garanties réelles qu’à Poutine de ne pas être attaqué par l’Union européenne.




Dans une récente sortie, Vladimir Poutine à tracé une ligne rouge à l’Otan. Une ligne à ne pas franchir. Que se soit par la coalition armée Europe – États-Unis ou par l’avancée de leurs blindés déjà en Ukraine et dans leurs pays alliés, vers les frontières de l’Ukraine. Dans leurs médias, les Occidentaux font leur campagne contre Poutine, en présentant celui-ci sous un prisme de belliqueux. Cependant, imperturbable, sûr de lui et confiant en son armée, Vladimir Poutine, ancien DG du KGB au temps de l’URSS, vient de poster près de 70 000 soldats armés jusqu’aux dents aux portes de l’Ukraine.

7000 soldats Russes vers l’Ukraine

Le message est clair que si l’OTAN avance encore d’un pas, la Russie envahit l’Ukraine et l’annexe comme cela à été de la Crimée. Si tout se passe comme les analyses des événements de ces 72 heures le démontrent, avec la foireuse tentative de réussir une désescalade des tensions dans la mer noire d’Emmanuel Macron, l’Ukraine deviendra russe dans quelques jours et ceci, même au prix d’une 3ème guerre mondiale. (Lire sur le crash du vol ukrainien)




Pourquoi ? Parce que jamais à grand jamais, Vladimir Poutine et la Russie ne pourront accepter que les têtes nucléaires Américaines soient postés à quelques mètres des fenêtres du Kremlin. Ce pourquoi sa rencontre avec Macron était aussi marquée par cette longue table de 4 mètres qui disait clairement son refus de négocier quoi que ce soit. LIRE SUR LE REFUS DU TEST COVID DE MACRON EN RUSSIE.

Laisser un commentaire