Nouveau siège social de Bocom : un cadre décent pour plus de rendement

Nouveau siège de Bocom à Douala

C’est incontestablement le sentiment qui anime l’ensemble du personnel de Bocom dont le siège social se trouve désormais à la place de l’UDEAC à Douala. Un joyau architectural que les hommes de médias ont eu le privilège de visiter le 21 septembre 2020. C’est effectif depuis le 14 septembre 2020. Le groupe Bocom  à travers ses entités que sont : Bocom Petroleum S.A, Harvest Btp, Mmec, G-Stones – est désormais installé dans son nouveau siège à la place de l’UDEAC Douala. Un bel immeuble R+4 offrant une capacité d’accueil en bureaux, espaces de détente et autres qui permettraient certainement d’accroitre les rendements du personnel dont la moyenne d’âge est de 28 – 35 ans.

Au-delà de ce confort qui offre un cadre décent de travail, les autres commodités qui y ont été mises se résument en une infirmerie qui permettrait d’apporter les premiers soins à d’éventuels malades qui se déclareraient ; une salle de sport qui redonnerait de la vitalité aux travailleurs, sans oublier la mise en place d’une cantine dans laquelle le personnel pourrait consommer des aliments saints produits par l’agriculture locale. Selon les dires de la direction générale, l’emménagement qui vient d’être ainsi réalisé va en droite ligne avec les missions de l’entreprise qui visent à – offrir à la clientèle et aux partenaires une relation professionnelle pérenne – créer au sein des structures qui constituent le groupe Bocom, un environnement propice au travail – intégrer la responsabilité sociétale et environnementale en son sein. Dans les détails, ce joyau architectural est un immeuble de 4 étages bâtis sur une superficie de 2500 m² sur les 5000 m² du site. Il dispose de 135 bureaux spacieux et aérés – 15 salles de réunion et de réception – un parking de 70 places pour les véhicules et 20 places pour les motos – un restaurant de 150 places – une salle de sport – une terrasse pour la détente et une infirmerie équipée de matériel de radiologie (cela se comprend d’ailleurs).

A l’observation, un tel cadre de travail est assez motivant au regard des activités que mène tout ce groupe qui participe au développement économique du Cameroun, à l’amélioration des conditions de vie des populations sans distinction de religion ni de tribu. Un aspect auquel Dieudonné Bougne, le fondateur du groupe, est d’ailleurs très allergique. En effet le fondateur du Groupe Bocom ne semble originaire de la région de l’Ouest que de nom. Se sentant plus Beti que Bamiléké. Il a d’ailleurs grandi dans la ville de Mbalmayo « où les gens me donnaient à manger sans me connaître. Je leur retourne l’ascenseur en donnant aussi à manger aux enfants (…) Tous ceux que j’ai envoyés partout en Europe, ce sont des gars Betis ». Si le nouvel immeuble siège du groupe Bocom offre désormais un cadre agréable de travail – l’entreprise se positionne d’ailleurs comme étant la  deuxième dans la distribution du carburant à la pompe au Cameroun, après le français Total – son fondateur voudrait surtout qu’on se souvienne de lui comme étant un des artisans qui ont participé amplement à la construction de l’édifice Cameroun : « Dites à tous ceux qui veulent faire le tribalisme que ce n’est pas à côté de moi, je ne suis pas là. Je suis l’ami de tous les Camerounais.» Et parce que voulant participer en tout point à l’amélioration des conditions de vie des populations et notamment des jeunes, le président du Groupe Bocom a eu la joie de faire savoir – sur conseil du ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement Supérieur, le professeur Jacques Fame Ndongo, chancelier des ordres académiques – qu’il est en train de construire une université dans la localité de Bansoa (Ouest Cameroun), où il entend léguer beaucoup de connaissances aux générations futures, au regard de la spécificité et des spécialités qui seront enseignées dans cette institution universitaire professionnelle qui ouvrira ses portes au cours de l’année académique 2021-2022.

Connaitre le groupe Bocom

Dans l’imagerie populaire, Bocom se résumerait uniquement à la distribution du carburant à la pompe au Cameroun. Se limiter à ce seul aspect, serait vraiment mal connaitre ce groupe qui a été fondé en 2002 et qui figure désormais parmi les grandes compagnies nationales et sous régionales. Aussi, sait-on que grâce à sa stratégie d’innovation, le Groupe Bocom excelle dans les activités de traitements des déchets et des analyses industrielles en laboratoire à travers Bocom International – la distribution des produits pétroliers et dérivés à travers Bocom Petroleum S.A – le recyclage des plastiques et batteries usées (Bocom Recycling) –  la Logistique et transport (International Logistic Provider) – le Bâtiment et Travaux Publiques + Exploitation de carrières (Harvest BTP) – les Activités minières (MMEC, G-Stones Ltd) – la transformation Métallique (Bocom Industry). Il s’agit donc d’un concentré de huit entreprises à capitaux camerounais et de 03 filiales en Afrique.

Le Groupe se définit aussi comme une entreprise citoyenne au service de l’environnement en ce sens qu’à travers Bocom International, elle est la toute première entreprise spécialisée dans le tri, la collecte, le transport et l’élimination finale des déchets toxiques et/ou dangereux, la valorisation des boues d’hydrocarbures et l’analyse industrielle. Il en est de même pour Bocom Recycling, experte dans le recyclage des batteries usées et des déchets plastiques de toute sorte. Qu’il s’agisse de Bocom Petroleum S.A (spécialisée dans la distribution des produits pétroliers et dérivés, le soudage maritime, l’exportation et l’importation des produits pétroliers au Cameroun et dans la sous-région Cemac), de Bocom Industry (spécialisée dans les travaux de Chaudronnerie, Ouvrages métalliques, Tuyauteries industrielles, Fabrication mécanique, Affutage, Repastillage et fabrication des lames, Maintenance Offshore/Onshore), de Harvest Btp, de Mmec Sarl ((Missisauga Mining & Exploration Cameroon) et de G-Stones Resources S.A. (Germs & Stones – spécialisées dans l’exploration minière) ou encore de Ilp S.A (exerçant dans les domaines de la logistique, du transport local et international des Marchandises, de la maintenance Automobile, du conseil et de l’assistance en matière logistique), la détermination du Groupe participe exclusivement au développement de la jeune industrie camerounaise.

Laisser un commentaire