Site icon Ça Presse

Onu-Habitat : Le Cameroun a été le centre du monde

Onu-Habitat : le Cameroun honoré

Onu-Habitat : le Cameroun honoré

Onu-Habitat. La journée mondiale de l’habitat que le pays a abrité peut se comprendre comme étant une reconnaissance de la matérialisation de la volonté politique soutenue par S.E Paul Biya, président de la République, chef de l’Etat du Cameroun, à pourvoir graduellement un logement décent pour tous ses fils. Il a suffi d’une seule année après son élection comme membre du Conseil Exécutif de l’Onu-Habitat, (lors des travaux de la 1ère Assemblée Générale qui s’était tenue du 27 au 31 mai 2019, à Nairobi au Kenya, où le Cameroun participait pour la première fois aux assises du Conseil Exécutif – le 29 juin 2020 par vidéo conférence) pour que la politique d’habitat pratiquée au pays des Lions Indomptables soit reconnue par tous et que l’honneur lui revienne d’organiser une réunion aussi importante que celle de la journée mondiale de l’habitat.

On se souvient que la toute première session 2020 du Conseil exécutif du programme des nations unies pour les établissements humains, (Onu-Habitat) nouvelle gouvernance, s’est tenue par vidéoconférence, dans un contexte de la pandémie du Coronavirus. Il aura été question essentiellement de finances, de budget et d’administration, sans oublier l’examen de l’état d’avancement du programme annuel, et l’élection du bureau du Conseil exécutif d’Onu-Habitat, entre autres. A l’occasion, Célestine Ketcha Courtès, Ministre de l’habitat et du Développement Urbain, avait brillamment exposé la vision du Cameroun reposant sur l’engagement du Président de la République Paul Biya, à régler dans l’urgence cette épineuse problématique de l’Habitat social dans son pays.

Les retombées de Onu-Habitat pour le Cameroun

On se souvient aussi que lors de la conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable Onu-Habitat III tenue à Quito – alors que Célestine Ketcha Courtès, qui était membre de la Global Task-Force, du temps où elle était encore Maire de la ville de Bangangté – elle avait émerveillé le monde à travers la justesse de ses propos et la description de la réalité, au-delà de ce qui se faisait sur le terrain. La conséquence immédiate aura été l’honneur fait au Cameroun. Pour la première fois et de la bouche même de Maimunah Mohd Sharif, Directeur Exécutif d’ONU-Habitat, le Cameroun avait été choisi pour organiser la journée mondiale de l’habitat 2019 qui s’est célébrée le 07 octobre dernier à Yaoundé.

De multiples programmes développés par ONU-Habitat sont en cours d’exécution au Cameroun, notamment le Programme Participatif d’Amélioration des Bidonvilles (PPAB), la convention liant ONU-Habitat à la Société Immobilière du Cameroun (SIC), ou encore le projet de rénovation de certains quartiers précaires de la ville de Yaoundé, tels que NLongkak, Mokolo Elobi, Nkolbikok, etc… En attendant, les retombées de cette présence du Cameroun aux côtés de l’ONU-Habitat, restent incommensurables. Comme au Kenya, ou au Canada par exemple, plusieurs autres projets seront certainement développés au Cameroun, dans le sens de capitaliser les bonnes pratiques en matière de gestion des déchets. Durant les quatre années de mandat accordé au Cameroun au sein du conseil exécutif de l’Onu-Habitat, le ministère de l’Habitat et du développement urbain, entend implémenter une vision durable du développement des villes modernes et inclusives, à travers les programmes qui lui seront confiés.

Quitter la version mobile