Poul électoral du 22 mars 2020 : Elecam appelle les électeurs à voter dans la paix

Electoral. Elecam appelle à voter dans le calme

Electoral. C’est la quintessence de la communication de Président Enow Abrams Egbe, à l’occasion de la toute première session de plein droit du Conseil électoral d’Elections Cameroon, tenue le 17 mars 2020, relative à l’élection législative partielle du 22 mars prochain.

Depuis la signature du décret présidentiel du 06 mars 2020, convoquant le corps électoral, pour la réorganisation partielle du scrutin législatif le 22 mars 2020, uniquement dans les 11 circonscriptions concernées par les décisions du Conseil constitutionnel du 25 février dernier, le Conseil électoral d’Elections Cameroon, s’est mis immédiatement en branle, afin d’assurer la réussite sans faille de ces opérations.

6 partis pour 13 sièges

C’est ainsi que le Président dudit Conseil, Enow Abrams Egbe, après avoir rendu un hommage bien mérité à la mémoire du regretté Dr Adamou Ndam Njoya, a une fois de plus rassuré l’opinion publique nationale et internationale, ce 17 mars 2020 à Yaoundé, lors de la toute première session de plein droit du Conseil Electoral d’Elections Cameroon, relativement à la bonne organisation de cette élection législative partielle de dimanche prochain.

Surtout que rendu à cinq jours de l’échéance, toutes les dispositions matérielles ont déjà été prises par la Direction générale des élections, sous la supervision du Dr Erik Essousse, qui a décidé de redoubler de vigilance lors de la reprise de ces élections dans ces 11 circonscriptions concernées, en prenant naturellement en compte les réserves formulées par le Conseil constitutionnel, aussi bien dans les circonscriptions de Menchum-Nord, Bui-Ouest, Bui-Centre, Bui-Sud, Mezam-Centre, Momo-Est, Menchum-Sud, Momo-Est, Momo-Ouest, et Mezam-Nord dans la région du Nord-Ouest, et dans le Lebialem, région du Sud-Ouest, pour un total de 06 partis politiques en compétition pour la conquête de 13 sièges de députés restants à l’Assemblée nationale.

Disponibilité du matériel électoral

Le Président du Conseil électoral, Enow Abrams Egbe, en a profité pour tirer un coup de chapeau à la Direction générale des élections, conduite par le Dr Erik Essoussè, pour son anticipation managériale et son professionnalisme, dans la production et l’acheminement de tout le matériel électoral dans les différentes localités concernées par ce scrutin législatif du 22 mars prochain, avec la publication des listes des différents bureaux de vote et de celles des électeurs, une semaine avant le jour dit. Il s’agissait donc pour les membres du Conseil électoral de procéder aux derniers réglages pour rester dans les délais, avec un accent particulier sur les défis sécuritaires, avant, pendant et après le scrutin, compte tenu du climat qui prévaut dans ces régions du pays. Toute chose étant égale par ailleurs, le Président du Conseil électoral appelle les électeurs à voter massivement dimanche prochain, dans la paix, la cohésion sociale et l’unité nationale.

Laisser un commentaire