Biographie de Théophile Abega alias Docteur Abega, lion indomptable

Docteur Abega Théophile

Le footballeur africain Théophile Abega alias « Docteur Abega » reste à ce jour le seul joueur africain qui, grâce à sa technicité pouvait être titularisé dans le « onze entrant » de l’équipe du Brésil. Ceux qui l’ont vu jouer gardent encore des moments inoubliables dans la banque à données de leurs souvenirs. Pourtant, ce génie des stades est passé aujourd’hui à l’oubliette.

Théophile Abega vient au monde le 9 juillet 1954 à Yaoundé et meurt le 15 novembre 2012 dans sa ville natale. L’annonce de la mort du footballeur international camerounais qui jouait au poste du milieu de terrain est tombée comme un couperet. Une perte incommensurable pour le monde sportif africain. L’autorité de Théophile Abega et son charisme auraient pu beaucoup apporter pour accompagner la réforme en cette période de turbulence du football camerounais.

Très tôt, Théophile Abega est découvert à Sangmélima où il poursuit ses études secondaires dans un lycée. Son oncle y officie comme docteur en médecine. Il est surnommé « Docteur », grâce à son talent. Il sera élu meilleur joueur africain en 1984 ; il fait partie des Lions Indomptables qui terminent invaincus la Coupe du monde 1982 en Espagne. Deux ans plus tard, il est le capitaine incontesté de l’équipe nationale vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations. En 1984, il est sacré Ballon d’or africain. Il joue notamment au Canon de Yaoundé puis à Toulouse, durant la saison 1984-1985. En 2007, il est élu Maire de Yaoundé IV, l’une des sept communes de Yaoundé. Le 15 novembre 2012, Théophile Abega Mbida, interné une semaine plutôt à cause d’un mal au pied à l’hôpital général de Yaoundé, décède à l’âge de 58 ans des suites de maladie.

Palmarès de Théophile Abega

1975, 1976, 1977, 1978 et 1983, vainqueur de la Coupe du Cameroun avec le Canon de Yaoundé. 1984, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations avec l’équipe du Cameroun. 1978 et 1980, vainqueur de la Ligue africaine des champions avec le Canon Yaoundé. 1977, 1979, 1980 et 1982 Champion du Cameroun avec le Canon de Yaoundé. 1975, 1976, 1977, 1978 et 1983, vainqueur de la Coupe du Cameroun avec le Canon de Yaoundé.

Durant sa longue carrière, il a côtoyé des vedettes comme son coéquipier Albert Roger Milla, Mbida Arantès. Dans la ville de Toulouse, l’icône du football africain a donné le meilleur de lui-même avant d’être transféré à Vevey en Suisse où il a raccroché pour soutenir et accompagner la reconstruction du football de son pays. L’homme est resté égal à lui-même. Il est parmi les premiers joueurs à revenir au pays pour reprendre du service après une carrière professionnelle en Europe. Il faut par ailleurs noter que, grand supporter du Canon de Yaoundé, il est revenu au pays pour diriger ce club afin d’essayer de le positionner comme une équipe incontournable dans l’échiquier de football africain. Cet anniversaire de sa mort devrait nous prouver qu’on enterre l’homme et non ses œuvres. Le docteur « Socrates », membre de l’expédition de l’équipe du Brésil en 1982 en Espagne continue d’être vénéré par ses fans à travers le monde. En tout état de cause, Théophile Abega ne peut être oublié de sitôt.

admin

Stève Njoh est le directeur de publication de l'hebdomadaire Ça Presse. Journaliste spécialisé dans l'analyse des faits géopolitiques.

admin has 74 posts and counting. See all posts by admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *